• Wagon "caméra"

    Un petite partie de mon circuit en vidéo embarqe

    Comme d’autres passionnés de train, j’ai émis l’idée de pouvoir faire un film de mon réseau en « circulation ».

    J’avais un ancien wagon JOUEF très adapté à la mise en place de la caméra.

    Après avoir ouvert un coté du wagon, j’ai percé un premier trou qui va permettre d’accueillir une led haute luminosité (pour éclairer certaines zones cachées : ce qui me permettra de voir les PB sur ces parties du réseau (si nécessaire).

    Wagon "caméra"

    Wagon "caméra"

    Ensuite, étant en trois rails, il faut créer un support pour pouvoir mettre le frotteur central.

    Collage, avec colle maquette plastique, d’une poutre avec un profilé en H (un empilement de profils plats aurait été aussi possible).

    Wagon "caméra"

    Une couche supplémentaire avec un profilé plat, puis une feuille conductrice (lame de pile par exemple). Tarauder à un diamètre de 2.5 mm et mettre une vis laiton de longueur adaptée. Cela permet de retirer le frotteur comme sur les locomotives 3 rails sans avoir à dessouder un conducteur.

    Wagon "caméra"

    Il faut aussi prendre la deuxième alimentation sur les essieux. Ayant déjà testé, pour dans des wagons voyageurs, une méthode qui m’a donné satisfaction, j’ai de nouveau utilisé cette solution. Il faut retirer une « roue » puis glisser un tube laiton adapté au diamètre de l’axe avec un léger jeu.

    Wagon "caméra"

    L’alimentation devant être en tension continue. L’alimentation est donc constituée d’un pont redresseur, de condensateurs et d’une résistance (100 Ohms) pour adapter l’intensité dans les diodes. Un interrupteur a été mis en place afin de « commander » l’allumage. Le must aurait été de mettre en place un décodeur de fonction pour pouvoir télécommander l’éclairage.

    Comme parfois les liaisons ne sont pas très bonnes, j’ai mis en place deux condensateurs de 1000 microfarad (25V) en parallèles. La tension mesurée sans consommation aux bornes des condensateurs a donné comme valeur 21 V. Les deux diodes LED sont un peu particulières. En fait chaque diode comporte 3 leds. Si bien que la tension de fonctionnement est de 9.3V. J’ai donc câblé ces deux diodes en série (18.6V). La résistance placée en série limite l’intensité à 24 mA (l’intensité nominale d'une led est de 30 mA).

    Wagon "caméra"

    Tout cet ensemble est ensuite collé avec un pistolet à colle dans l’arrière du wagon.

    L’interrupteur est soudé sur une plaque à bande cuivrée et collé à la cyanolite sur le coté arrière du wagon.

    Wagon "caméra"

    Afin de ne pas « éblouir » la caméra j’ai mis un cache en profilé plat puis certaines parties de se cache sont peintes en noir.

    Wagon "caméra"

    Après avoir fait plusieurs essais d’entrainement en poussant ou en tirant, l’attelage d’origine ne pouvait pas assurer la liaison avec la locomotive. J’ai du concevoir un attelage dédié, à partir de feuille de laiton de 0.4 mm, qui me donne satisfaction.

    Wagon "caméra"

    Wagon "caméra"

     

    Petite aperçu de ce la caméra peut montrer comme image : https://vimeo.com/199844523  

    Des questions sur le matériel employé, des précisions sur cette réalisation, n’hésitez pas à me joindre via mon blog. Je ferais en sorte de vous répondre rapidement.

    Vous pouvez, toujours, vous inscrire sur ce blog à ma newsletter. Vous recevrez un mail uniquement quand un nouvel article parait.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :